Home » VdE » 4ème animation – Visite de Huari Voiles

4ème animation – Visite de Huari Voiles

      Notre première visite de la saison était réservée aujourd’hui à Florian qui nous accueillait dans son atelier de voilerie. Cap donc sur Douarnenez et le quai du Port Rhu où « HUARI Voiles » est installé.

     Après 3 années passées à Plouhinec, où nous lui avions rendu visite en février 2017, Florian est maintenant à Douarnenez depuis 10 mois..

     Rendez-vous était pris à 12h45 sur le port de Kérity pour organiser le covoiturage et moins d’une heure plus tard, une dizaine d’adhérents se retrouvent devant l’atelier de Florian qui nous y attend.

     Bien situé près des Ateliers de l’Enfer et du Port Musée, idéalement placé entre un chantier naval et une sellerie, on découvre dès l’entrée un plancher de 70 m2 qui permet de réaliser maintenant des voiles d’une belle taille. La grand-voile de 130 m2 de la goélette GALLANT y sera prochainement taillée.

     Florian continue à fonctionner sur le même principe de fabrication des voiles. Après une prise de cotes réalisée sur le voilier à « habiller » il en définit le dessin, la coupe, les caractéristiques et choisit les matériaux en fonction des performances recherchées et des désirs du client.

     Ces mesures sont ensuite envoyées à Vincent (sur le bassin d’Arcachon) dont le logiciel de CAO va calculer les dimensions des différentes pièces de la voile. Puis c’est une découpeuse laser (à La Rochelle) qui en assure la découpe.

     Reste à Florian à effectuer les 75% du travail restant, l’assemblage des laizes, leur couture, la pose des renforts, des œillets, des goussets de lattes, etc… etc…

     Pour compléter ses 2 précédentes machines à coudre Florian s’est doté d’une Sewmaq, la Rolls-Royce des outils de ce type, lui permettant de coudre de plus grandes voiles, plus vite et jusqu’à 20 mm d’épaisseur.

     Une petite Bernina, planqué dans un coin du plancher, est dédiée aux « spinnakers »

     Il dispose également de mezzanines lui permettant de stocker nos voiles durant l’hiver, après les avoir fait laver et nettoyer par un spécialiste.

     Pour la saison à venir il sera assisté de Maroussia, formée aux Chantiers de l’Enfer et qui a déjà effectué des stages à Huari Voiles.

     Après nous avoir présenté différents types de voiles réalisées avec des matériaux différents, Florian nous invite à arroser un heureux évènement autour de bouteilles de cidres et jus de pomme.

     En effet l’équipage de Huari Voiles vient d’accueillir mercredi dernier un nouveau moussaillon en la personne de Noë qui rejoint sa « grande » sœur Maïna.

 


Un commentaire

  1. Ce qu’il y a de bon dans les animations du CDE, c’est que comme chez les Gaulois, ça se termine toujours autour d’un verre de l’amitié.
    Merci Florian et désolé de n’avoir pu être présent.
    Gilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

captcha

Please enter the CAPTCHA text

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

... autres sites météo