Home » VdE » Un « périple VdE » qui devient cours de voile  particulier !

Un « périple VdE » qui devient cours de voile  particulier !

    Lors de la dernière réunion du lundi au bureau du port, la quinzaine de présents ayant « réclamé » la reprise des Périples du Vent des Etocs, le samedi 18 juin est retenu pour un rendez vous au quai à 8h30 et une sortie en matinée afin de rentrer avec une hauteur d’eau suffisante pour revenir aux bouées.

*Un rapide rappel du principe des « périples  du VdE » est porté en fin de ce compte rendu.

   Donc en ce samedi à 8h30, les gentils organisateurs Daniel D assisté de Jacques VDB se retrouvent au quai et force est de constater à cet instant qu’il y a foule … aux abonnés absents : pas le moindre souffle de vent apparent et pas un adhérent non plus ! Rappelons tout de même que la météo caniculaire et les récentes périodes de pétole qui prolongent le supplice de cuisson des skippers dans leur cockpit, peuvent largement justifier la démobilisation. De plus nombre d’entre eux sont déjà pris par des réunions de famille ou … de « travail ».

     Quoiqu’il en soit, les 2 organisateurs sont là. Et pourquoi, faute de combattants, ne pas convertir ce périple en promenade, ou même mieux en cours de voile ? Jacques (le Commodore) par son savoir et sa longue expérience est le prof et Daniel D est l’« apprenant » comme on dit aujourd’hui. La leçon de conduite se fait sur BRIDAN (First 25.7 S).

    Dés 8 h30, embarquement sur l’annexe à quai et montée par le tableau arrière de BRIDAN, Jacques faisant preuve de beaucoup d’agilité ! Le bateau est préparé et on largue les amarres de sa bouée à 9h15. La bonne surprise c’est que le vent se lève. On va donc faire de la voile ! On emprunte le chenal de Penarguer avec une allure au près qui se confirme après avoir contourné Locarec. L’occasion de peaufiner les réglages et de parvenir lors d’une petite rafale à dépasser les 4 nœuds et effectuer une petite série de virements de bord pour viser la balise rouge Men Du devant l’entrée du port du Guilvinec. Un changement de cap vers Spineg nous autorise un long bord avec une allure au travers. Après un empannage autour de Spineg, on se retrouve avec une belle allure au près serré vers Raguen avant d’embouquer le chenal de Penarguer pour revenir à la bouée. On range tout ce qu’il faut à l’arrivée, on reprend l’annexe et on rejoint le quai à 12h00. Tout cela avec une vitesse moyenne comprise entre 3 et 4 nœuds, pas mal pour une sortie supposée sans vent!

     Tout cela relève de la sortie classique, mais la cerise sur le « bateau », c’est la multitude de conseils et d’astuces proposées par le Commodore pour améliorer la performance des équipements déjà présents sur BRIDAN.

Rails d’écoute du Foc : doubler la garcette d’avancement de la poulie, par une seconde garcette qui permettra de reculer la poulie et donc de border parfaitement le foc au près
Réglage Foc allure de près : commencer avec le chariot d’écoute en arrière et le faire avancer petit à petit sans laisser bailler la voile
Réglage Foc allure de travers : le chariot d’écoute sera sur l’avant , avec la possibilité de le reculer si la voile baille de trop.
Rail d’écoute de GV sur tableau arrière : Allure au près , limiter le débattement du chariot à une quarantaine de cm au milieu du rail.
Réglage Grand voile au près : Etarquer la drisse au maximum pour avancer le creux de voile.Par vent fort border l’écoute pour empêcher la bôme de remonter, et aplatir encore en étarquant la bordure . Par vent trop fort, ouvrir le plan de voile en réglant le chariot d’écoute et choquer la grand voile pour limiter la gîte.
Réglage Grand Voile allure travers : choquer légèrement la drisse jusqu’à apparition de petits plis horizontaux le long du mât pour bien creuser la voile .

Merci au Commodore pour cette escapade aussi sympathique que formatrice. A refaire …et avec du vent fort. Au plaisir !

Daniel D

*Petit rappel sur les Périples du VdE » : Il s’agit d’un regroupement de voileux qui un samedi sur deux se retrouvent sur un parcours délimité par 3 ou 4 bouées au-delà des Etocs. Pour le fun, le principe est de partir groupés à partir d’une ligne de départ, de prendre les temps aux passages des différentes bouées et de stopper le chronomètre final au passage de la ligne d’arrivée. Comme les bateaux ne sont pas tous identiques, un coefficient correcteur (rating) permet d’établir un classement au temps compensé.

 

 

 

 


Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

captcha

Please enter the CAPTCHA text

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

... autres sites météo