Home » VdE » Une dimanchoise ! c’est quoi ?

Une dimanchoise ! c’est quoi ?

    Une nouvelle destination ? Une sortie un dimanche ? Why not ! en tout cas les équipages de 3 voiliers avaient répondu présents hier matin. ENAWEN  sur lequel Michel accueillait Maïté et Delphine, DIAOULIC avec ses toujours fidèles Claude et Hélène et GWENN HA GLAZ où Jean-Paul venait assister Jean-Michel.

     De l’eau jusqu’en fin de matinée, donc un départ à partir de 11 heures, des piques niques à bord et beaucoup de crème solaire, tel était le programme pour cette journée de mer.

     Pas de but précis, seulement profiter du vent pour tirer de beaux bords et si on pouvait voir des phoques et des dauphins, ce serait la cerise sur le gâteau.

     Sortie plein sud par le chenal de Pennarguer ou DOUZIC, déjà en mer, répond à la VHF et vient nous saluer. La légère brise du départ (2B) sera suivie d’une petite brise (3B) qui elle-même fera place dans l’après-midi par moment à une jolie brise (4B jusqu’à 18 nœuds de vent).

    Le vent de SO nous permet de partir au près vers Spineg que nous dépassons de plusieurs milles. DIAOULIC avec son grément au tiers, n’étant pas vraiment avantagé par cette allure, ses 2 camarades reviendront à 2 reprises vers lui pour naviguer à ses côtés. Il teste néanmoins une nouvelle trinquette qui s’avère efficace pour lui faire gagner en cap.

     4 heures de navigation se révèlent suffisantes pour Delphine dont c’est la première navigation à la voile. ENAWEN fait donc un retour sur Kérity afin d’y déposer celle qui l’a barré pratiquement en permanence depuis le départ.

     Mais c’est marée basse avec un coefficient de 65 et une hauteur d’eau de 1,49 m. qui ne permet ni de revenir à la bouée ni à quai. Reste l’option de l’échelle au bout du môle de la grande jetée. Essai réussi avec seulement quelques dizaines de centimètres sous la coque et l’occasion de croiser René parti se faire plaisir sur son Westerly ZOOT ALLURES

     Et l’on repart rejoindre DIAOULIC et GWENN HA GLAZ qui en ont profité pour caper sur CAP CAVAL

     Cet aller-retour dans le chenal nous aura même permis de passer par 2 fois près d’un phoque se prélassant sur son rocher devant Men Haro

    Et les dauphins ? 1 solitaire vu dans la matinée et plusieurs bancs de 5-6 dans l’après-midi, la double mission est donc accomplie.

     17 heures, il y assez d’eau pour retrouver nos bouées, les 3 unités se retrouvent vers Raguen pour embouquer de conserve le chenal.

     Prise de coffre, rangement des bords, retour au quai en annexes, retrouvailles au bar … pour préparer de plus longues sorties à partir de la semaine qui s’annonce … que des grands classiques

Michel Lab


2 commentaires

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

captcha

Please enter the CAPTCHA text

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

... autres sites météo